Audit  +    Cloud hybride  +    Infogérance  

un service "à la carte" pour votre PME

 

Infogérance et Cloud : nos retours d'expériences

Les PME recherchent une veille technologique sur les sujets de l'infogérance et du Cloud computing. Entre état de l'art et bonnes pratiques, notre blog capitalise sur les retours d'expériences de nos Clients.

  

rss

Nos derniers articles

Retour d'expérience sur un sujet d'actualité.

Cloud hybride : à quoi ça sert ?

Cloud hybride : à quoi ça sert ?

Vous cherchez des solutions innovantes et performantes pour l’hébergement et la sauvegarde de vos données informatiques ? Selon vos besoins et les problématiques spécifiques à votre entreprise, différents systèmes de stockage de données s’offrent à vous. Le plus intéressant est le Cloud hybride. En associant les bénéfices du cloud privé et du cloud public, les entreprises ou les collectivités peuvent jouir d’un système de cloud parfaitement ajusté entre sécurité et performance.

Le cloud hybride : cloud privé + cloud public

Le cloud hybride est un système de cloud computing qui combine les services d’un cloud privé et les services d’un cloud. Selon les besoins de l’entreprise qui utilise ce système, il sera possible de choisir le système de stockage le plus adapté. Les services cloud public et les services cloud privé fonctionnent ensemble en offrant une grande flexibilité.
Pour rappel, on parle de cloud privé quand les serveurs sont dédiés à 100% pour une entreprise. Ils peuvent être situés sur le site ou hors-site. A l’inverse, le cloud public désigne les serveurs partagés entre plusieurs entreprises et ils sont situés hors-site.
Le cloud hybride offre une gestion unique entre les deux types de cloud alors que dans une stratégie multi-cloud, le ou les administrateurs doivent gérer chaque cloud indépendamment.

Les avantages d’un cloud hybride

Avant de faire le pas vers un cloud hybride, il est important de comprendre les avantages à utiliser ce système de cloud computing.

Facilité de gestion du cloud

Avec une gestion uniforme et unique de toutes les solutions de cloud computing, l’administrateur gagne du temps et surtout en efficacité. En gérant plusieurs environnements cloud, les risques de failles sont importants car les solutions ne communiquent pas entre elles. Avec une architecture hybride, vous limitez les risques et améliorez la sécurité.

Réduction des coûts de cloud

Grâce au cloud computing hybride, l’entreprise ne dépense de l’argent que pour ce qu’elle a consommé comme pour l’électricité. Seuls les ressources et les services utilisés sont à la charge de l’entreprise, alors que dans un cloud privé elle paiera pour l’ensemble de l’infrastructure. C’est donc un excellent moyen d’ajuster les coûts par rapport à la consommation et aux besoins réels.

Flexibilité du cloud

Presque toutes les entreprises ont des besoins différents selon la période de l’année. Il faudra donc pouvoir compter sur une solution de stockage qui offre une réelle flexibilité. C’est le cas du cloud hybride. Vous avez des besoins croissants sur un mois en particulier ? Les ressources du cloud public vous aident à supporter cette charge supplémentaire tout en gardant votre cloud privé parfaitement calibré pour le reste de l’année et limiter les frais inutiles. Cet ajustement peut se faire rapidement pour ne pas que votre cloud soit un frein à votre activité et à votre productivité.

Optimiser la performance de votre Cloud

Les données que les entreprises souhaitent stocker sont de nature différente. Plutôt que de stocker des données sensibles sur un cloud public ou des données peu utilisées dans un cloud privé onéreux, vous pouvez choisir dans quel cloud seront envoyées les données en fonction de leur nature. Privilégiez le stockage de données sensibles et chaudes dans un cloud privé et le stockage de données froides sur un cloud public.

De plus, selon les solutions et le matériel informatiques à connecter, vous aurez obligatoirement besoin d’un cloud privé : logiciel métier, développement spécifique, contrôle d'accès, gestionnaire d'imprimantes, caméras de sécurité…

Faites confiance à WANDesk pour déployer une solution de cloud hybride et répondre aux besoins informatiques de votre PME. Que vous soyez à la recherche d’une prestation informatique complète ou à un besoin précis, nous saurons vous aider dans la gestion de votre système informatique.

Le PC hybride : à la fois PC portable et tablette

Le PC hybride : le couteau Suisse des nouveaux espaces de travail

Les bureaux des Entreprise sont désormais agencés différemment pour s'adapter aux nouvelles méthodes de travail (nomadisme, mode agile, télétravail, ...). On parle régulièrement de Home office et de Flex office. Pour les collaborateurs des Entreprises concernées par ces tendances fortes, il apparait nécessaire de revoir également les infrastructures locales (en particulier le réseau WIFI qui devient le réseau par défaut), les outils (en mode Cloud le plus souvent) mais aussi les équipements et en premier lieu le PC.

Le PC hybride apparu il y a quelques années, monte actuellement en puissance. Il est une sorte de compromis entre la tablette et l’ordinateur portable traditionnel. De la tablette, il prend l’écran tactile tandis qu’il emprunte au portable classique l’ensemble de son équipement. De par la finesse de son écran et sa légèreté, l’ordinateur hybride se rapproche toutefois d’avantage de l’ultrabook, cet ordinateur ultraléger et doté de bonnes performances, qui fait office de vitrine pour les marques du secteur.

Tout en souplesse

La singularité de l’hybride réside dans sa capacité de modulation dans l’espace. Ainsi, grâce à une charnière particulièrement souple entre l’écran et le clavier, il est possible de rabattre totalement ce dernier derrière l’écran. Ce qui, une fois plié, en fait tout simplement une tablette. Solution intermédiaire, les ordinateurs hybrides proposent également une inclinaison à 270° en chevalet. Et désormais, leur écran est totalement détachable, un concept plus ou moins efficace selon les marques. À noter que ces machines peuvent par ailleurs utiliser les mêmes logiciels qu’un ordinateur classique.

Quelles limites ?

Y-a-t-il une ombre au tableau pour ces objets qui, s’adaptant aux préoccupations de l’époque, allient ergonomie, légèreté et souplesse d’utilisation ? Manifestement, c’est au niveau du processeur que les choses se gâtent légèrement. La réduction de poids et de taille a forcément une contrepartie. La rapidité de traitement par le processeur est un peu plus lente que celle d’un ordinateur portable classique. Des différences qui se ressentent aussi au niveau de la carte graphique et de la fluidité des images. Mais, pour du multimédia habituel et du travail bureautique, un hybride sera tout à fait à la hauteur. Y compris en termes d’autonomie où des processeurs à basse consommation permettent une bonne amplitude d’utilisation.

Enfin, toutes les bourses devraient trouver leur bonheur puisque les gammes proposées s’étendent de quelques centaines d’euros à plus de 2000. Un investissement qui, pour le coup, offre davantage de possibilités qu’une simple tablette.

TeamViewer 14 passe en abonnement mensuel

TeamViewer 14 passe en abonnement mensuel

La solution de télé-assistance la plus déployée passe en abonnement mensuel. C'est l'opportunité pour les professionnels de l'informatique, d'harmoniser leurs méthodes de prise de main à distance en utilisant la  même version du produit et ainsi sécuriser les infrastructures des Clients finaux.

En effet les logiciels de prise de main à distance (PMAD) sont indispensables pour la maintenance mais leur principe de fonctionnement est celui d'un cheval de Troie. Cette porte dérobée peut être utilisée de façon malveillante si le logiciel n'est pas assez sécurisé. C'est en particulier le cas pour le produit Open Source VNC qui est désormais identifié par les antivirus comme une menace et donc mis en quarantaine.

Authentification forte et liste blanche

Les options de sécurité de TeamViewer 14 permettent de garantir que la PMAD est bien réalisée par le professionnel en n'autorisant qu'une liste limitée d'intervenants. Par ailleurs une authentification forte permet d'éviter l'usurpation d'identité. Il reste désormais aux professionnels à jouer le jeu et ne pas profiter de leurs droits pour installer une autre solution de PMAD permettant de court circuiter la stratégie de sécurité mise en oeuvre. L'argument était trop souvent de se cacher derrière l'incompatibilité d'une ancienne version de TeamViewer. Maintenant que la licence est sous forme d'abonnement mensuel, l'argument ne tient plus.

Prise de main à distance sur les smartphones et les tablettes

La dernière version de TeamViewer permet d'intervenir sur des équipements habituellement en dehors des radars comme les smartphones ou les tablettes. Au delà du support qui peut être apporté aux utilisateurs c'est là aussi la possibilité de sécuriser ces équipements qui bien souvent sont des points d'entrée pour les pirates ou les virus.